Comme nous l’avons déjà expliqué, les remontées capillaires véhiculent des sels minéraux. Ces sels sont des Sulfates (Sulfate de magnésium, Sulfate de sodium); des Nitrates (Nitrate de magnésium, Nitrate de calcium,  » Salpêtre  » de calcium) ou des Chlorures (Chlorure de calcium, Chlorure de soude) que l’on retrouve uniquement en bord de mer.

Lors de leur évaporation, les remontées capillaires déposent ces sels dans la maçonnerie. Nous avons donc une concentration importante de sels minéraux dans toute l’épaisseur de la maçonnerie et sur toute la hauteur d’évaporation.
Lors de l’assèchement, il va se produire une sortie de sels minéraux car, privés d’humidité à l’intérieur du mur, ils vont migrer en surface pour pomper l’humidité de l’air ambiant.

Une fois l’assèchement terminé, vous n’aurez plus ces grandes taches en forme de vague qui partent du pied de mur mais des taches d’humidité ponctuelles lorsque le taux hygrométrique ambiant sera élevé car les sels en surface vont pomper l’humidité de l’air.

Pour éviter ce phénomène, il convient de piquer les zones dégradées ou chargées en sels minéraux et de refaire l’enduit avec un mortier dans lequel il aura été rajouté l’adjuvant Hydroment qui va donner à l’enduit la capacité de bloquer les sels minéraux dans la maçonnerie tout en conservant un très grand pouvoir d’évaporation.

La suppression des remontées capillaires combinée à la neutralisation des sels minéraux est synonyme de réussite assurée.