L’effet de mèche ou Loi de Jurin:

Souvent assimilé à des remontées capillaires, l’effet de mèche est une humidité ascensionnelle à hauteur fixe et limitée par le diamètre des capillaires des matériaux.

Voici un tableau comparatif de l’effet de mèche et des remontées capillaires vous permettant de les distinguer.

Remontées CapillairesEffet de mèche
Causes
  • Passage d’eau sous le bâtiment
  • Eau chargée en sels minéraux
  • Charge électrique
  • Terrain avec capillaires
  • Absence d’arase étanche
  • Eau sous forme liquide
  • En contact direct avec le matériau
Localisation
  • humidité dans toute l’épaisseur du mur
  • Totalité du bâtiment, sols, murs de façades, de refend,cloisons.
  • Humidité de surface: enduit (sauf inondation)
  • Uniquement la zone située en dessus du contact de l’eau
Hauteur
  • variable, fonction du pouvoir d’évaporation du matériau, pouvant atteindre 5m de hauteur
  • Fixe, définie par le diamètre des capillaires du matériaux et ne dépassant pas 1m
Limite
  • En forme de vagues
  • Horizontale
Aspect
  • taches d’humidité
  • Efflorescences
  • Taches d’humidité uniquement
Dégradations
  • taches sombres
  • décollement des revêtements
  • Dégradations des enduits, joints
  • Matériau humidifié sur la zone de contact
Durée
  • Perpétuelle
  • Intermittente, fonction de l’apport d’eau
Effets secondaires
  • Concentration de sels minéraux dans toute l’épaisseur de la maçonnerie
  • Insignifiants